Hold-up sur les consciences

You are currently viewing Hold-up sur les consciences

Voilà un documentaire de 2h43 qui se présente comme un « questionnement sur les fondements même de nos libertés ». À priori, le programme est alléchant. Moi qui place la Liberté comme LA valeur sans laquelle les autres ne peuvent exister, je le prends pour une de nos principales interrogations. J’ai, ici ou ailleurs assez critiqué l’actuel gouvernement à propos de mesures qui me semblent liberticides (atteintes à la décentralisation, risque de pérennisation de lois d’exception prises lors des manifestations violentes des Gilets Jaunes ou pour lutter contre le terrorisme) pour me dire intéressé par le sujet affiché de ce documentaire.

La difficulté, lorsque l’on entreprend de traiter d’une valeur aussi cardinale que la Liberté, et que l’on veut démontrer que celle-ci est bafouée, c’est d’être factuel. Aussi précis que possible, d’autant plus précis que l’on comprend immédiatement que ce brûlot est une attaque en règle contre les dirigeants de la planète, les vrais (Macron et autres Chefs d’Etats ?), les supposés (Bill Gates et autres milliardaires ?), les faux (Attali, entre autres ?). En réalité, on constate dès les premières minutes, que le réalisateur ne va pas traiter de la Liberté et de la manière dont celle-ci est plus ou moins piétinée, mais qu’il va développer sa « théorie » globale sur l’épidémie du Covid19, qui ne serait qu’un vaste complot planétaire fomenté depuis des années par les puissants de ce monde.

Le problème est qu’il va assoir sa démonstration de 163 minutes sur une interminable succession de fausses informations, de témoignages de personnalités soit fantaisistes, soit mises au ban de la communauté scientifique (y compris Luc Montagnier, notre prix Nobel qui, depuis quelques années est décrit comme l’image même d’un « lent naufrage scientifique »), soit ayant fait l’objet d’un montage tronqué et honteusement mensonger. Je ne prendrai qu’un seul exemple : celui de l’utilisation d’un passage d’une conférence Laurent Alexandre devant les étudiants de Polytechnique. Je précise, à toutes fins utiles, que je ne suis pas un fan de Laurent Alexandre qui est un défenseur du transhumanisme, ce que je ne suis pas, et qui est hostile au revenu universel alors que j’y suis favorable (pas celui de Hamon, plutôt celui initié par Milton Friedman), et qui a une vision du libéralisme que je ne partage pas. Mais dans Hold-up, il a été sélectionné un passage dans lequel Alexandre revient sur une théorie de Yuval Noah Harari, celle des Dieux (les sachants) et les « inutiles » (les gens sans aucune formation). Dit comme ça, nous sommes d’accord, c’est choquant. Mais si l’on se contente d’affirmer qu’une partie de la population est inutile sans développer plus avant la théorie d’Harari, on trompe l’auditoire. Harari évoque le développement de l’intelligence artificielle, explique que cette évolution va détruire des emplois mais qu’elle peut en créer beaucoup. Le problème est qu’elle va détruire des emplois sans qualification, et qu’elle ne va créer que des emplois qualifiés. L’offre des emplois accessibles sans formation va donc se restreindre inexorablement. Et l’on va voir croître une population de personnes qui ne seront évidemment pas inutiles en tant que telles, mais qui seront victimes d’une forme d’inutilité professionnelle. C’est un sujet majeur, et franchement préoccupant. Mais ce qu’a fait le réalisateur de Hold-up avec cet extrait est lamentable. Il transforme une théorie véritablement humaniste en un propos insultant et dégradant à l’égard de toute une population. (La véritable intervention de Laurent Alexandre est visible ici :  https://youtu.be/i1wiLd_en9s )

Hold-up, c’est ça, du début à la fin. J’ai fait une petite sélection dans un article que vient de publier Le Monde qui a identifié 36 fake news dans le documentaire dont voici le lien, pour ceux que ça intéresse : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/11/13/pourquoi-pour-qui-nos-reponses-a-36-questions-tres-partagees-sur-la-crise-du-covid_6059644_4355770.html

«  Pourquoi Bill Gates a-t-il réuni ses copains en octobre 2019 pour simuler une pandémie de coronavirus dans le monde entier ? »

EXPLICATIONS

La fondation Gates a coorganisé l’Event 201, un exercice de simulation de pandémie qui visait à pallier le manque de préparation des gouvernements en cas de nouveau virus. Bill Gates en parlait déjà en 2015 et même avant. L’entrepreneur et philanthrope de la santé est cohérent : il alerte sur le risque de pandémie mondiale depuis 2010.

Je rajoute que son intervention en 2015 (TEDx2015) a fait le tour du monde sur YouTube, elle est facile à trouver.

« Pourquoi les autopsies sur les personnes ont-elles été interdites au printemps ? »

ATTENTION, FAUSSE INFORMATION

Les autopsies n’ont jamais été interdites au printemps. Au contraire, c’est grâce à elles que la compréhension médicale du Covid-19 et de ses effets a pu progresser aussi vite. En revanche, les soins, rites funéraires et cérémonies d’obsèques ont été interdits ou très réglementés pour éviter les contaminations.

« Pourquoi les médecins perçoivent-ils plus d’argent lorsque le certificat mentionne comme cause de décès le Covid ? »

ATTENTION, FAUSSE INFORMATION

Il s’agit de « rumeurs fantaisistes », a prévenu François Simon, président de la section exercice professionnel du Conseil national de l’ordre des médecins, alors qu’il était interrogé par l’AFP. L’information a également été démentie par le ministère de la santé.

Vérification : Non, les hôpitaux ne reçoivent pas une « prime » de 5 000 euros lorsqu’ils déclarent un décès dû au Covid-19

« Pourquoi l’Etat n’utilise-t-il pas les lits des cliniques privées, en situation de tension ? »

EXPLICATIONS

Au printemps, les cliniques privées ont effectivement été sous-utilisées, faute de coordination avec le secteur public hospitalier notamment. C’est moins le cas à l’automne. A la fin octobre, environ 20 % des patients Covid-19 avaient été pris en charge en clinique, grâce à une meilleure coordination entre public et privé.

Enquête : Covid-19 : les cliniques privées à la rescousse des hôpitaux publics

« Pourquoi connaissait-on la date du reconfinement (28 octobre) depuis cet été ? »

ATTENTION, FAUSSE INFORMATION

Le reconfinement du 30 octobre a été annoncé par Emmanuel Macron le 28 octobre, après un mois de débats concernant l’évolution de l’épidémie et d’interrogations sur les suites à envisager. Certains experts de la santé avaient bien alerté dès le début de l’été quant aux risques d’une seconde vague à l’automne, période où la baisse des températures et le manque d’aération dans les logements favorisent la circulation des virus aériens. Mais, jusqu’en septembre, le gouvernement privilégiait l’hypothèse de reconfinements locaux, avant de faire volte-face, constatant l’envolée épidémiologique d’octobre.

Récit : Face à l’échec de sa stratégie, Emmanuel Macron contraint à un reconfinement

« Pourquoi n’a-t-on pas fait tout un scandale en 2017, année où la grippe a été un peu plus meurtrière que les autres années ? »

EXPLICATIONS

La grippe de 2017, l’une des plus meurtrières de ces vingt dernières années, a tué 14 000 personnes en France, sans que soient prises des mesures de protection sanitaire spécifiques. Le Covid-19 est déjà associé à plus de 40 000 décès en dix mois, malgré deux épisodes de confinement et de nombreuses restrictions. Selon certaines projections, l’épidémie aurait pu causer, en France, 60 000 morts de plus au printemps si rien n’avait été fait.

Vérification : La comparaison approximative de Florian Philippot entre le Covid-19 et la grippe de 2017

Je vous invite également à explorer ce que le site Factuel.AFP consacre à la question et aux dizaines de fausses informations qui circulent, dont plusieurs reprises dans Hold-up. https://factuel.afp.com/list/all/all/35799/all/386?page=10

Et voici une petite cerise sur ce gâteau, car même Libération, média qu’on ne peut pas soupçonner d’une affection particulière pour Emmanuel Macron, a déniché 10 contre-vérités https://www.liberation.fr/france/2020/11/12/dix-contre-verites-vehiculees-par-hold-up_1805434 Vous avez dit bizarre ?

Je ne vais pas m’attarder sur les trucages tous plus fantaisistes les uns que les autres : Rothschild qui aurait déposé un brevet pour un vaccin anti-covid19 en 2015, l’holocauste programmé (rien que ça !) pour profiter des milliards que va rapporter le vaccin et, tenez-vous bien, procéder à un « reset » de la population.

C’est bien connu, ce qui est excessif est insignifiant, et tout ça serait risible si des centaines de milliers de personnes ne se laissaient convaincre par ces histoires à dormir debout, ce charlatanisme. J’ai beaucoup échangé depuis jeudi sur ce sujet, et je vois bien que les personnes convaincues par ce film n’en démordent pas. Elles n’ont aucun argument à opposer mais répètent en boucle que « de toutes façons, dès que l’on dit que l’on n’est pas d’accord avec le gouvernement, on est accusé de complotisme, que la pensée unique est le contraire de la liberté de pensée (sic)» etc, etc…

La liberté de critiquer les décisions gouvernementales, jusqu’à plus ample informé, est bien réelle. Et contrairement à ce qui se raconte, Hold-up n’a pas fait l’objet de censure par la justice, mais de modération sur les réseaux sociaux qui sont de plus en plus contraints de lutter contre la propagation de fausses informations (comme l’a fait Twitter ces derniers temps avec les délires sans preuve de Trump).

Une véritable détestation du Président de la République est bien entendu exprimable, et c’est très bien ainsi. Mais adhérer à des thèses aussi fumeuses que mensongères au seul prétexte qu’elles alimentent cette détestation et confortent dans ses propres convictions, est la démonstration d’une crédulité sans limite. Quand l’opinion nie les faits, la vérité ne peut pas éclater. Avec les réseaux sociaux, les instigateurs des pires conspirations trouvent hélas un réservoir sans fond de proies potentielles. Et l’on s’approche, lentement mais sûrement, de la dérive sectaire.

Ah ! J’allais oublier : le réalisateur de Hold-up a aussi une chaîne Sur YouTube consacrée à l’au-delà et à la mort imminente. Brrrrrrr !

Marc T.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.