Plaidoyer pour la vaccination obligatoire

You are currently viewing Plaidoyer pour la vaccination obligatoire

Nous nous dirigeons vers une nouvelle période de restrictions de nos libertés pour une seule raison : il y a encore trop de personnes non-vaccinées sur la planète.
Dans certains pays pauvres, les habitants ont évidemment de bonnes raisons de ne pas avoir reçu les doses.
Ceux de tous les autres pays n’ont aucune excuse.
C’est bien à cause de ces réfractaires que les libertés de tous vont à nouveau être bridées par les indispensables décisions de protection sanitaire qui se profilent : éviter un nouvel engorgement des hôpitaux, des services de réanimation, éviter des morts, aussi…

Rendre le vaccin obligatoire pour protéger nos libertés

Il n’est plus possible, dans un pays développé comme le nôtre, de laisser une minorité choisir de ne pas être vaccinée selon ses propres préférences, croyances ou influences diverses, et d’en faire supporter les conséquences à tous.
Qu’il existe une petite partie de la population dont l’esprit critique n’est pas très développé, dont les sources d’information sont réduites ou même douteuses, facilement manipulable, férocement opposée au passe sanitaire ou antivax, soit. Il est plus préoccupant de croiser des personnes dont le niveau de formation est élevé, y compris dans des disciplines scientifiques (vu récemment un ingénieur en fin de carrière), considérant qu’elles peuvent avoir un avis plus pertinent que l’ensemble des spécialistes en virologie ou infectiologie ! Que quelques heures passées sur internet puissent dépasser en compétence douze ou quatorze années d’études post-bac et des décennies de recherche…

Il est aujourd’hui incontestable que la vaccination réduit considérablement les formes graves de la maladie, donc les hospitalisations, donc les décès liés à celle-ci. On peut sans doute tout contester, sauf la réalité des chiffres. Voici, publié récemment par la Communauté Européenne, un tableau illustrant la corrélation entre le taux de vaccination de la population et le nombre de décès :

Il faut être stupide pour nier la réalité de l’efficacité de la vaccination.
Le passe sanitaire nous a permis de retrouver beaucoup de liberté cet été, de nous rapprocher un peu de la vie d’avant. Il a aussi permis la relance de l’économie.
J’entends des tenants d’une philosophie très libérale, que par ailleurs j’apprécie très souvent, s’égarer totalement dans des alertes à la possible extension des réductions de liberté sur des modèles chinois ou autres. Prétendre qu’accepter le passe sanitaire c’est aller dans le sens d’une société sécurisée, normée, totalement encadrée.
C’est oublier le caractère spécifique et forcément ponctuel de la gestion d’une pandémie.
C’est faire fi de l’obligation politique et morale de protection de la population qui doit guider les décisions des dirigeants.

On ne peut impunément confondre les libertés individuelles et celles qui sont collectives.
Se prétendre libre de ne pas se faire vacciner au prétexte que cela ne présenterait aucun risque pour les vaccinés est bien sûr une ânerie. Le graphique plus haut démontre le contraire.
Se dire libre de développer une forme grave de la maladie est débile. C’est la collectivité qui va assurer les soins, ce sont les soignants qui vont être débordés, et c’est une pseudo-liberté que tout le monde peut s’offrir puisque notre système de soins est gratuit. Qui accepterait d’assumer quoi qu’il arrive le coût d’un traitement en soins intensifs ? Personne, évidemment. Personne pour accepter le pendant de la liberté qu’est la responsabilité.

Le vaccin est le seul moyen de limiter le nombre de cas de forme grave, donc les conséquences dramatiques que ces cas-là engendrent.
Il est donc le seul moyen de préserver nos libertés, sociales et économiques.
L’Autriche reconfine sa population. D’autre pays ont déjà pris des mesures restrictives.
Il est très possible que cela nous arrive aussi compte tenu du nombre exponentiel de cas depuis quelques jours. Que nous ne soyons à nouveau plus libres d’aller au cinéma, au concert, dans les discothèques, les stades etc…

Il faut donc que les quelques personnes responsables de ce désastre qui n’en finit pas, soient obligées de se faire vacciner. À défaut, qu’elles soient confinées.

La liberté de TOUS est à ce prix.

Marc T.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.