Triste second tour…

You are currently viewing Triste second tour…

Le 20 juin, je suis allé voter, sans enthousiasme, mais je vote, quoi qu’il arrive, d’autant qu’il semble que nous ne sommes qu’un tiers de électeurs à nous obliger à ce geste citoyen.

Au second tour, j’aurais pu voter Bonnel ou Vallaud-Belkacem mais je récuse ces trois-là. À mes amis socialistes, ce que je ne suis pas, je persiste à dire que l’union de la gauche ne peut fonctionner, donc gagner des élections, qu’avec un PS fort, ancré dans la tradition social-démocrate, dominant largement les autres composantes de gauche, actuellement beaucoup trop clivantes. L’Union de la gauche qui gagne c’est celle de Mitterrand qui a fini par laisser des miettes au Parti Communiste. Il lui a fallu quelques années pour être convaincu par les arguments de la social-démocratie, mais il a gagné les élections grâce à des alliances avec des plus petits que lui.
Voter pour une liste dirigée par un membre d’EELV, dans laquelle figurent, de surcroît LFI, ou encore Génération.s etc…, est pour moi inconcevable. Kotarac et le RN, c’est évidemment non, quelles que soient les circonstances.
Quant à Wauquiez, même si je lui reconnais des qualités, mises en évidence pour certaines dans sa gestion de la pandémie, je ne supporte ni sa manière d’être, ni celle de diriger. J’ajoute qu’une collectivité locale n’est pas une entreprise, et la qualité de sa gestion ne peut s’évaluer qu’à l’aune de ses résultats financiers, même si ceux-ci sont d’une importance capitale. Les priorités budgétaires sont des actes politiques, et certaines de ses priorités à lui, sont franchement contestables. Enfin, il a des sympathies et des indulgences particulièrement mises en évidence lors de la campagne de 2015, qui sont à mes yeux rédhibitoires. Il sera réélu et il passera ses premiers mois de mandat à ferrailler pour être le candidat LR aux Présidentielles. Je voterai Wauquiez si un jour il est à la lutte avec un candidat d’extrême droite, comme j’ai voté Chirac face à Le Pen.

Désolé pour mes amis des droites et gauches modérées, mais la mort dans l’âme, le 27 juin, j’irai voter blanc, ce vote fantôme…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.